Brigades du Réveil

Série SF / dystopie / cyberpunk

Série Brigades du Réveil

A Montélac, une alliance de cinq entreprises dirige la ville, chacune d'elle gérant l'une des branches de la vie des habitants.  Ici, la génétique et le nombre de crédits déterminent si un citoyen peut vivre dans l'enceinte de la ville ou se retrouver chez les Exclus, de l'autre côté du mur, aux côtés des classes sociales défavorisées et des Dépistés.

Plan Montélac Brigades du Réveil
Plan hypercentre Montélac Brigades du Réveil

Un mouvement, les Brigades du Réveil, tente de raviver les consciences et de renverser le pouvoir.

Au sein d'une société surveillée à outrance, une si infime partie du peuple parviendra-t-elle à faire la différence ?

Dans un monde cyberpunk dominé par des corporations toutes puissantes, la série Brigades du Réveil mêle enquête et actions dans un thriller futuriste au rythme haletant.

A la croisée des chemins entre Virtual Revolution 2046, Altered Carbon et le jeu Cyberpunk 2077, son premier tome, Onyx, vous entraîne à la suite d’une héroïne prête à tout pour sauver sa famille.

Si vous aimez les personnages tourmentés, les ambiances sombres et les univers dystopiques où la révolte gronde, alors la série Brigades du Réveil est faite pour vous !

Brigades du Réveil trilogie et nouvelles
Visuel Onyx

Visuel Paradis artificiel

Visuel Projet ANT

Visuel Fake News

Visuel Genesix
Brigades du Réveil collection

Avis des lecteurs

profile-pic
Mélanie Bonnot pour Nos Délires Littéraires

Parfaite alchimie entre fiction et réalité

« Projet ANT » reprend exactement où « Onyx » se termine. C’est surprenant mais particulièrement intéressant, car on est immédiatement plongé dans l’intrigue.

Sealeha a l’art de nous transporter dans son univers avec une facilité déconcertante. Les personnages sont si criants de réalisme, qu’en parcourant ce deuxième tome, j’ai eu l’impression de retrouver un groupe d’amis. La colère, la tristesse, la peur, je les ai ressenties avec eux. Gros coup de cœur pour Valentin, dont le potentiel est, ici, pleinement exploité.

Le sujet n’est pas vraiment inédit. La révolte des plus pauvres face à un gouvernement totalitaire, le tout dans un futur où les humains sont bioniquement augmentés et les intelligences artificielles sont légions, c’est vu et revu. Pourtant, cette saga ne sent nullement le réchauffé. Il m’a fallu arriver à la fin, dont je pourrais parler durant des heures tellement elle est bien tournée et laisse place à un suspense insoutenable, pour comprendre ce qui m’a autant touchée dans cet ouvrage.

Il s’agit du parallèle avec notre propre monde, ainsi que de toutes les interrogations que cela soulève. Faut-il écouter le cœur ou la raison ? Jusqu’à quel point notre conscience nous retient-elle de passer à l’acte ? Ne vous attendez pas à une saga avec des héros à la « Avengers », mais à des personnes comme vous et moi, qui tentent avec les moyens du bord d’assurer un avenir à leur prochain. Cette parfaite alchimie entre fiction et réalité est une réussite. J’attends le tome 3 avec impatience.

Soyez prêts à remettre vos convictions en question afin de percer à jour le secret du Projet ANT.

profile-pic
Mélanie Bonnot

Presque un coup de coeur !

Nous sommes clairement à la limite du coup de cœur. Cette saga s’avère très prometteuse.

L’auteure nous entraîne dans un univers futuriste où derrière les hologrammes avenants se cache une sombre réalité. L’intrigue est particulièrement bien menée et le rythme haletant. Ce dernier permet tout de même aux lecteurs d’intégrer toutes les informations nécessaires. Elles sont nombreuses mais aisément assimilables grâce aux descriptions brèves et concises.

Lorsque l’on désire se frotter au genre cyberpunk, la difficulté réside dans la création d’un parfait alliage entre les technologies futuristes et le réalisme d’un avenir proche. Avec ce roman, le pari est tenu. Je ne peux que féliciter Sealeha pour ce roman addictif.

Dans un style et un vocabulaire légèrement soutenus, tout en restant largement abordables au grand public, nous suivons Liah dans une enquête aux multiples rebondissements. La fluidité est telle que cette saga pourrait sans difficulté se voir adaptée au cinéma. Je conseille vivement de glisser cet ouvrage entre les mains des adolescents et jeunes adultes de votre entourage.

A mon sens, les personnages sont parfaits. Chacun possède une personnalité d’une véridicité saisissante. C’est d’ailleurs un gros point fort de ce récit, la justesse. Tous les éléments se trouvent à leur place, rien n’est en trop et rien ne manque.

Ne vous fiez pas aux apparences, ce livre n’est pas seulement une histoire de complot, de terrorisme, etc. C’est aussi une profonde remise en question sur notre société et ses intérêts, nos modes de vie confortablement formatés, l’engourdissement de nos cerveaux par la propagande médiatique. Sans se montrer moralisatrice, l’auteure nous invite à nous questionner sur nos prises de décisions, leur sens et surtout leurs conséquences. Ainsi qu’à réfléchir au jugement que nous portons sur le choix des autres. Qui a raison ou tort ? Personne ne peut affirmer connaître la réponse à cette question.

La fin clôture l’intrigue tout en laissant une ouverture dosée en suspense. Evidemment qu’il reste des sujets à approfondir et des questions sans réponse, et c’est parfait pour nous faire languir le prochain tome.

profile-pic
Rêveur

Quand faut-il commencer à résister ?

Voilà une jolie et un peu effrayante dystopie. Dans un monde où tout est connecté, où tout se sait… A-t-on encore le droit de ne pas être d’accord ? A-t-on, malgré tout, le droit aussi d’avoir des rêves, de faire carrière, d’avoir une bonne situation, d’être reconnue, de vouloir s’insérer dans la société… comme le demande tout simplement Liah ?
Peut-être… mais jusqu’où est-il possible de jouer le jeu ? Faut-il être touché dans sa chair, dans sa famille pour se dire que, peut-être, les apparences ne sont pas ce qu’elles sont ?
Qu’il peut être lourd le prix à payer si on veut aller jusqu’au bout ! Les résistants, les brigades du Réveil, qualifiés de terroristes comme il se doit par le pouvoir en place, sont plus proches d’elle que Liah l’imagine.
Sealeha écrit bien. Le suspense est bien mené, les personnages sont pris dans des émotions complexes, confrontés à leurs propres valeurs… L’univers est très visuel, témoignant d’une écriture punchy et addictive, influencée par les mangas, les jeux vidéo et les films de SF. En tous cas, moi, j’en redemande.

profile-pic
Rémi

Une superbe saga

Un bon rythme, une narration à plusieurs voix qui évite de s'appesantir sur des chapitres entiers d'explication. Bravo pour cette trilogie !

profile-pic
auchapitre

SF mêlée à du thriller

J'ai passé un bon moment avec cette lecture. L'univers de SF/dystopie est bien construit et intéressant à découvrir.

Je trouve que le roman correspond très bien aussi au genre du thriller parce qu'on est sur une enquête sur fabrication de stupéfiant, espionnage industriel, etc. C'est un très heureux mélange des genres à mon avis. Cependant, je n'aime personnellement pas vraiment les thriller. Je n'étais ainsi pas le public parfait pour ce roman et c'est pour cela que j'ai pas complètement accroché. Je trouve que le résumé ne laisse pas assez transparaitre le côté thriller de l'histoire et c'est dommage, car il n'attirera ainsi pas les amateurs du genre qui pourraient beaucoup aimer cette lecture.

Même si l'intrigue ne tombait pas parfaitement dans mes goûts, elle est bien construite. J'ai eu un peu de mal au début à assimiler toutes les caractéristiques de l'univers et à comprendre qui est qui, car il y a tout de même beaucoup de personnages. Ce qui m'a vraiment plu, par contre, c'est qu'on retrouve parmi la bande de jeunes des personnages dans la cinquantaine. C'était une excellente idée d'ajouter cette variété dans la brochette de personnages.

Au final, cette lecture ne tombait pas tout à fait dans mes goûts, mais elle pourra assurément plaire à ceux qui aiment la SF mêlée au thriller et à l'enquête.

profile-pic
Berly

Un rythme haletant !

Dystopie rythmée. Des scènes de combats bien réalisées. J’ai fortement apprécié cette lecture. Je trouve qu’il est plus rythmé que le deuxième tome ce qui pêchait un peu selon moi. C’est facile à lire.
Ce livre reprend les codes d’une révolte contre un régime autoritaire de manière très bien construite, avec une suite logique.

profile-pic
Caroline

Original !

L’originalité se situe vraiment au niveau de l’univers décrit, (le monde des Exclus, la pluie acide, le métier de collecteur etc…). Ça m’a fascinée et ça me donnait envie de continuer ma lecture pour en savoir plus.

profile-pic
JJB

Une fin surprenante !

Le scénario est bien ficelé je ne m’attendais pas du tout à cette fin-là !

profile-pic
Didier

Un tome 2 qui tient toutes ses promesses !

Après les aventures autour de l'onyx (excellent Tome 1), les brigades du réveil sont encore et toujours sur le pieds de guerre pour contrer le Conclave qui domine la ville d'une main de fer. C'est un vrai plaisir que de retrouver Liah et de la voir grandir et évoluer. Et elle n'est pas la seule. Dans ce tome 2, les personnages bien dessinés et attachants se multiplient, ce qui fait de cet opus un roman plus "choral" que le tome 1. Et toujours cet univers dystopique hyper cohérent et très visuel: on s'y croirait.
Bref, j'ai aimé et je n'ai pas été déçu, le roman conserve à la fois les qualités du premier tome sur les personnages et l'univers, et sait se renouveler dans un récit haletant.
Du suspense, des personnages attachants et très bien construits, et un final inattendu en apothéose qui ouvre une porte sur un tome 3 qui... ouh! Je n'en dis pas plus, mais ça promet !

profile-pic
Didier

Des personnages vrais

Le scénario est sympa, l’histoire se tient, on a envie de savoir la suite et d’avancer dans le récit. L’univers est respecté, cela apporte une bonne fin à la trilogie. Le point fort sont les personnages, les relations qu’ils entretiennent entre eux, visibles entre autres par de bons dialogues.

profile-pic
L A

Un premier tome prometteur, qui donne envie d'en découvrir davantage !

Onyx, c’est avant tout l’histoire de Liah, et son cheminement vers la vérité, celle qu’elle refuse de voir car trop horrible. Le rythme est assez soutenu, les révélations et les retournements de situation s’enchaînent au fil du récit, on ne s’ennuie pas un instant !
On suit principalement deux personnages, assez opposés dans leur vision du monde, mais on sent qu’ils se ressemblent plus qu’ils ne se l’imaginent.
Tous les ingrédients du cyberpunk sont réunis : entreprises tentaculaires qui dirigent le monde, esthétique particulière, technologie qui emprisonne les gens plutôt que de leur rendre service… C’est une immersion agréable… dans un monde désagréable !

profile-pic
Maritza

Ouvrage particulièrement rassasiant et intéressant

4,8 / 5 pour cet ouvrage particulièrement rassasiant et intéressant.
Nous faisons la connaissance de Liah, puis dans le chapitre suivant de Naïm, et on comprend vite qu’une alternance se jouera, après tout, ils sont les principaux acteurs de cette histoire. Pas mal d’éléments les relient, entre Xav, Manon, et aussi finalement certaines valeurs morales. Pas (encore ?) d’histoire d’amour entre eux, on verra pour la suite. Naïm fait partie des Brigades, Liah, une scientifique de Syne Solutions, ne supporte pas ceux qu’elle appelle des terroristes. Ambitieuse, elle veut aider les autres, gravir les échelons de l’entreprise et rêve de bosser avec le professeur Allard, le nec plus ultra de la recherche.
Cependant, quand Liah apprend que sa mère a fait une overdose, que les Brigades la contactent, elle s’interroge. Et n’est pas au bout de ses surprises. Tout ce qu'elle croyait connaître va être chamboulé.

Ce premier tome nous présente une ville, un laboratoire, des expériences, la résistance à un pouvoir en place qui n’en a rien à faire des « Exclus » et des personnages qui sont loin de se laisser faire !

Côté univers, on respecte le code du genre, et on va au-delà, appréciable pour un tome 1. Rien que les thèmes brassés, à l’exception des habituels comme le virtuel, les « améliorations », les I.N.I qui vous assistent, on parle des relations père-fille (oui j’ai bien mis au pluriel !), de la science, des sacrifices, des limites… Où s’arrête notre boussole morale, par exemple ? Dans un monde avec ses traditions, ses fêtes, ses lois.
Je suis presque frustrée de ne pas avoir assez de visuels. Montrez-moi encore plus de plans de la ville ! Même juste le jeu auquel Liah joue ?

Côté histoire, on commence avec un trafic de drogues, les Croix bleues, puis on s’enfonce dans les profondeurs de Montélac, et sans spoiler, on va de révélation en révélation. Liah ne saura pas sur quel pied danser ou plutôt quel camp rejoindre ? N’y a-t-il aucun traître chez les Brigades ? Qui a tort ou raison ? C’est assez imprévisible, pour mon plus grand plaisir.

Côté personnage, Liah, qui vit en colocation avec deux amies, est parfois bornée, naïve, mais reste ambitieuse et profonde, surtout dans ses relations. Elle est appréciable et évolue bien au fil de l’histoire. Naïm est constant du début à la fin. Finalement, je laisse une réserve sur lui. Les parents de Liah remplissent leur rôle et on oublie pas d’accorder une importance à leur prérogative. C’est presque dommage que Manon soit dans le coma. Pour les personnages secondaires (je pense à Reuben, Val, Zach etc.), chacun a un rôle, à voir pour un perso dans le tome suivant. Sans spoiler c’est difficile xD !

J’ai aimé, l’univers, distillé au fil des chapitres avec les intitulés particulièrement bien trouvés. L’histoire, complexe comme il le faut, ni trop peu ni trop compliquée, avec des personnages attachants, énervants ou drôles (sisi j’estime que Jean-Kevin c’est un perso, et un perso drôle !), une plume fluide. Ouvrage rassasiant donc forcément, j’apprécie !
J’ai moins aimé, la répétition de « cela » qui reste impersonnel et je reste sur la réserve concernant l’évolution de Naïm. C’est un tome 1, donc évidemment, je me doute que le perso évoluera après. De ce fait, c’est plus mitigé que pas aimé.
Un dernier mot ? Résisteriez-vous à l’extracteur de souvenirs ?
La suite est sur ma page : https://www.facebook.com/maritzajaillet/posts/4362679350456408

profile-pic
Berly

Bonne lecture

J’ai apprécié cette lecture. C’est facile à lire, rythmé. J’ai lu cette nouvelle comme si je ne connaissais pas l’univers du départ. J’avoue que j’ai été agréablement surpris de retrouver le même intérêt qu’ONYX. J’ai été surpris par l’angle d’attaque choisi qui est bien amené.

profile-pic
Aurélia

Un super roman de SF

J'ai passé un très bon moment de lecture avec Onyx.
J'ai été transportée dans cet univers futuriste, et pourtant tellement actuel.
Sealeha explore avec succès un futur possible et peu enviable, celui dans lequel les pauvres et les malades sont exclus, et où les autres échappent à cette triste réalité en se plongeant dans l'oracle.
Des thèmes qui me parlent, m'émeuvent. Les personnages sont attachants et bien construits, la mise en page et la couverture justes magnifiques.

profile-pic
Mondolini

Un thriller captivant

Un authentique thriller pas aussi futuriste qu'il en a l'air: l'exclusion sociale, la manipulation de masse ou encore l'intelligence artificielle, déjà à nos portes, y sont brillamment traitées dans une fiction "cyberpunk" (j'avoue avoir découvert le terme avec ce livre) haletante à l'intrigue bien ficelée et aux personnages somme toute très humains, c'est-à-dire plein de doutes, d'espoirs et de contradictions. On baigne dans un univers paradoxal qui nous fait traverser toute une palette d'émotions contradictoires. Action, technologie et réflexions sur l'avenir de l'humanité se conjuguent habilement sans jamais tomber dans la facilité du manichéisme. Un premier tome très prometteur...

profile-pic
Luc

Thriller futuriste glaçant

Dans une société futuriste (mais qui ne semble pas tellement lointaine), une Alliance de 5 entreprises a pris le pouvoir, chacune d’elle gérant une des branches de la vie des citoyens. Liah Castello est fière de travailler pour Syne Solutions, la branche santé de l’Alliance. Et peu lui importe que la société maintienne hors de son enceinte les classes sociales défavorisées – les Exclus, et n’y parque aussi les citoyens présentant des mutations génétiques – les Dépistés. Liah veut faire carrière, et le système le lui permet, si elle travaille dur et suit les lois. Mais voilà, un événement fortuit va interférer avec ses plans, et la confronter à la révolte souterraine qui gronde contre l’Alliance : les Brigades du Réveil, qui veulent éveiller la conscience des citoyens.
Onyx est une dystopie, mais la technologie des implants neuronaux ou l’immersion ludique virtuelle totale, tels qu’ils sont décrits, semblent très proches de notre présent. Quant à la puissance des multinationales… Chacun jugera du degré de fiction pure. Ces éléments rendent le récit encore plus crédible et glaçant. L’écriture est fluide, les personnages ne sont pas manichéens. Un bon thriller futuriste qui se lit d’une traite, en attendant la suite !

profile-pic
Frédéric

Sympathique

L’histoire d’un homme naïf se réfugiant dans un paradis virtuel. Pour la suite il faut le lire.
De multiples références aux classiques du genre.
Une nouvelle sympathique qui se lit facilement.
Je ne regrette pas mon achat et j’espère que cela aidera l’auteur ☺️

profile-pic
Berly

Du suspense !

Il y a pas mal de rebondissements ! J’ai vraiment apprécié la fin qui était vraiment à contre rebours de ce que j’attendais. Bon suspense !

profile-pic
Rémi

Fake News : l'origine d'une vocation et d'un combat

Bienvenue à Montélac, ville encore debout et fonctionnelle dans un futur ravagé. Dans cette nouvelle, on découvre l'origine d'une vocation et d'un combat. À la lecture, on ressent tout le poids de la société de Montélac et combien les corporations y sont puissantes. Une excellente introduction au monde des "Brigades du Réveil" !

profile-pic
Abby Green

L’alternance des regards et des points de vue est chouette, car ça permet de pouvoir comprendre l’intrigue sous différents points de vue. La fin est particulièrement atroce en termes de suspense et de frustration !

profile-pic
L'Alchimiste

Un monde qui change !

J’aime beaucoup les scènes dans l’Oracle d’ailleurs je trouve qu’il n’y en a pas assez !
On s’attache à Maeck.

profile-pic
SAINTFORT

Univers très visuel

Bonjour à toutes et à tous,
Voici mon retour sur Onyx : les Brigades du Réveil Tome 1 que j’ai beaucoup apprécié.
Voilà une jolie et un peu effrayante dystopie. Dans un monde où tout est connecté, où tout se sait… A-t-on encore le droit de ne pas être d’accord ? A-t-on, malgré tout, le droit aussi d’avoir des rêves, de faire carrière, d’avoir une bonne situation, d’être reconnue, de vouloir s’insérer dans la société… comme le demande tout simplement Liah ?
Peut-être… mais jusqu’où est-il possible de jouer le jeu ? Faut-il être touché dans sa chair, dans sa famille pour se dire que, peut-être, les apparences ne sont pas ce qu’elles sont ?
Qu’il peut être lourd le prix à payer si on veut aller jusqu’au bout ! Les résistants, les brigades du Réveil, qualifiés de terroristes comme il se doit par le pouvoir en place, sont plus proches d’elle que Liah l’imagine.

Sealeha écrit bien. Le suspense est bien mené, les personnages sont pris dans des émotions complexes, confrontés à leurs propres valeurs… L’univers est très visuel, témoignant d’une écriture punchy et addictive, influencée par les mangas, les jeux vidéo et les films de SF. En tous cas, moi, j’en redemande. Bravo Sealeha !

profile-pic
Julie

Je n'en reviens toujours pas !

Un univers cyber punk comme on les aime. A la croisée entre ready player one et le jeu cyber punk 2077. Quant à cette fin ? Ouh lala. J'ai passé un bon moment.

profile-pic
David

Super !

J'aime vraiment beaucoup ! C'est hyper agréable à lire, le scénario est très intéressant, bien construit ! J'aime comme sont amenées certaines situations, j'aime l'histoire et comme sont dépeints les personnages, j'aime les valeurs qui sont prônées. J'aime tout !
Dans la période que l'on vit, je trouve que c'est une lecture qui fait du bien! C'est léger à lire et en même temps profond! Par le thème, très d'actualité. Par les réflexions que ça suscite. Les graines que ça sème !
Bravo, autrice talentueuse, elle sait raconter des histoires. J'ai passé un super moment avec Naïm, Liah et Xav! Le tome 2 est commandé, j'ai hâte de lire la suite !!

profile-pic
L A

Une nouvelle palpitante, qui donne envie de découvrir la saga !

L'histoire est prenante, très intéressante. Le mystère qu'elle renferme la rend addictive. L'ambiance est oppressante, car on voit le personnage aller au devant de graves ennuis…
Le style est agréable. Les descriptions nous immergent bien dans l'univers sans être trop longues. La narration est rapide, car il s'agit d'une nouvelle. On passe un bon moment de lecture.
L'univers est très riche, surtout pour une nouvelle. On sent qu'il est très travaillé, et on a envie d'en découvrir davantage sur l'histoire, sa toile de fond. C'est une ambiance clairement cyberpunk, avec des technologies impressionnantes, telles que la réalité virtuelle, les hologrammes... Mais l'humain a moins évolué que ses technologies. On sent que tout ceci n'est pas un vrai progrès, car ça ne rend pas les gens heureux.

profile-pic
Mélanie Bonnot

Une dystopie cruellement réaliste !

Commençons par une mise en contexte. La saga « Brigades du Réveil » sera composée à terme de trois tomes et de deux nouvelles associées parfaitement indépendantes. Vous pouvez faire le choix de ne pas les lire, cela n’aura aucun impact sur votre compréhension du récit. Cependant, je vous invite vivement à vous plonger dans ces courts intermèdes, qui vous permettront de découvrir plus en détail certains aspects de cette dystopie.

J’estime qu’il est nécessaire de préciser que Sealeha met autant de cœur à l’ouvrage que ce soit sur les trois tomes piliers que dans les deux nouvelles associées. « Fake News » m’a immédiatement replongée dans cet univers futuriste oppressant de véracité. Tout comme pour le reste de la saga, l’auteure nous propose une double lecture particulièrement intéressante et jamais moralisatrice.

Le lecteur reste totalement maître d’opter pour une vision purement fictionnelle ou pour une autre bien plus philosophique et sociétale. Cette dernière invite à réfléchir sur le mode de fonctionnement des sociétés dites du Nord. Dans « Fake News », c’est plus précisément les sujets de la justice, la manipulation de masse, la propagande et des lobbies qui sont abordés.

C’est aussi (et surtout) l’occasion d’en apprendre plus sur le passé d’un personnage principal. A présent que j’ai connaissance d’un élément important le concernant, je le vois avec un regard plus éclairé.

La quantité d’informations à appréhender peut paraître importante, mais la plume particulièrement accessible de Sealeha rend l’intrigue très fluide et addictive. Je ne peux que conseiller cette saga pour faire découvrir aux adolescents les travers de nos civilisations modernes.

Gardez toujours à l’esprit que la vérité est parfois une fake news.

profile-pic
AB

Très sympa à lire !

Fake News est une nouvelle très sympa à lire !
On se laisse facilement emporter dans l’univers des brigades du réveil. L’intrigue se suit tambour battant. L’écriture est très fluide.

profile-pic
Mélanie Bonnot

Les personnages sont les points forts de la saga !

Toutes les bonnes choses ont une fin, il en est donc de même pour les « Brigades du Réveil ». Dans ce dernier tome, le style est résolument plus cyberpunk que le précédent et l’intrigue nous entraîne enfin en plein cœur du Conclave.

Quand la révolte devient révolution, la violence prend une place prépondérante dans la société qui part à la dérive. C’est bel et bien le cas ici. Si le récit plonge plus en avant dans la science-fiction et le futurisme, il n’en demeure pas moins d’un réalisme saisissant.

La plume est toujours aussi fluide et addictive. A mon sens, il y a même une prise de confiance, une évolution dans cet opus où les descriptions sont détaillées de telle façon, qu’elles prennent vie sous nos yeux. Pour autant, Sealeha ne change pas la ligne directrice impulsée dans la saga. On trouve toujours une double lecture invitant à la réflexion sur notre propre société, nos propres modes de vie, notre propre avenir, nos propres choix et leur impact sur les autres. Cependant, d’un livre à l’autre, il n’y a aucune redondance.

Les personnages connaissent eux aussi une évolution qui demeure en parfaite adéquation avec le déroulement de l’histoire. Pour moi, ils sont le point fort de cet ouvrage, ainsi que de la saga en général. Leur psychologie, leur vécu ainsi que leurs émotions sont décrits avec justesse et souci du détail, ce qui les rend tout autant attachants pour certains, que détestables pour d’autres. L’auteure réussit le tour de force de nous les faire paraître si vraisemblables, que l’on a l’impression de les connaître. L’immersion est totale.

Sans spoiler celle-ci, je dois vous avertir que la fin ne plaira pas forcément à tout le monde. Elle est pourtant, à mes yeux, la seule logique.

Choisissez bien vos alliés et réfléchissez à deux fois avant d’agir ou vous pourriez bien ne jamais atteindre Genesix.

profile-pic
Alex_Love_Books

Des personnages attachants

Au niveau des personnages, on suit principalement Liah, une jeune chimiste qui travaille d’arrache-pied pour obtenir une promotion. Avec de telles ambitions, notre héroïne dévoile un caractère bien trempé. J’ai beaucoup aimé que Sealeha n’utilise pas ce prétexte du fort tempérament pour faire de Liah une nana ultra badass, limite parfaite comme on en voit si souvent. Bien au contraire, la jeune femme peut être agaçante. Je n’étais pas toujours d’accord avec elle mais je l’ai trouvée nettement plus attachante ainsi. Il lui arrive aussi d’avoir la frousse, notamment devant de toutes petites souris, ou encore d’être en colère ou triste. En bref, Liah ne reste pas d’humeur égale, elle possède des qualités comme des défauts. Elle nous rappelle quelqu’un que l’on connait, ce qui la rend plus tangible et aide le lecteur à s’immerger dans l’histoire.

Les autres personnages sont également très bien construits. C’est le cas de Naïm, un homme important dans ce récit, que l’on rencontre rapidement mais sur lequel je ne dévoilerai rien ? Une fois de plus, je me suis attachée à ce protagoniste qui m’a pourtant pas mal énervée. Naïm ne prend pas toujours des décisions justes et se mêle souvent de ce qui ne le regarde pas. Pour autant, on ne peut pas lui en vouloir car il défend de belles valeurs et pense à l’intérêt collectif plutôt qu’à celui de l’individu.

En terme d’intrigue, ce premier tome est un savant mélange entre mise en place du décor et enquête. La combinaison fonctionne bien. Le rythme est maîtrisé, j’ai passé un bon moment en compagnie de Liah. Même si on devine facilement certaines révélations, le récit reste prenant et l’on a envie de poursuivre l’aventure. De façon générale, cette histoire se lit avec facilité et fluidité. Je n’ai pas encore eu l’occasion de lire Paradis Artificiel, une nouvelle qui se déroule dans le même univers, il va falloir que j’y remédie !

>